Excursions

 

Piana entre AIR /MER/ TERRE

11h00 : Départ d’Ajaccio en direction de Girolata en hélicoptère, Façon la plus originale de visiter la Corse, La joie d’un voyage alliée aux vues panoramiques de l’île de beauté vous procurera des émotions inoubliables.

12h00 : Arrivée à Girolata déjeuner au restaurant la Bel Ombra. L’harmonie de la pierre rouge et du bois font du restaurant Bel Ombra un lieu chaleureux et convivial. Sous sa belle charpente imposante se trouvent un grand bassin à langoustes et sa cheminée en pierre où le soir venu nous régalons vos papilles en grillant vos mets préférés : langoustes, poissons, côtes de bœuf etc…

14h00 : Départ Girolata visite de la réserve de Scandola Falaises de ryolites et pitons vertigineux, îlots inaccessibles et nombreuses grottes, forment un ensemble remarquable abritant une faune et une flore d’une grande diversité. Les espaces marins et terrestres de la réserve naturelle de Scandola font l’objet de suivis scientifiques d’avant-garde. La réserve naturelle de Scandola, part l’état de conservation exceptionnel de sa biodiversité, sert ainsi de référence en Méditerranée et au-delà.

15H00 : Départ de Porto pour rejoindre les calanques de Piana par la route le golfe de Porto, que l’on découvre ensuite après avoir franchi le petit col de la Croix, est encore beaucoup plus beau… Les rochers noirs alternent avec les granits rouges et donnent un cachet particulier à toute cette région, sans aucun doute, une des plus belles de Corse, pour celui qui n’est pas l’ennemi des couleurs flamboyantes et de la nature sauvage… La route qui suit la côte sud du golfe s’élève assez rapidement à travers une série de ravins aux pentes abruptes et remplies d’une végétation des plus luxuriantes. On dirait des cascades de verdure se précipitant dans le golfe, aux eaux bleues frangées d’écume. ,

17H00 : Retour Ajaccio

 

Découverte Napoléonienne

10h30 : Départ Ajaccio pour la visite du château de la punta lorsqu’en 1882 il fut décidé de détruire totalement le Palais des Tuileries incendié lors de la commune en 1871, Jérôme Pozzo di Borgo et son fils Charles, neveu de l’ambassadeur de Russie, Charles-André, grand ennemi de Napoléon 1er , firent l’acquisition d’un important lot de pierres afin de construire un château sur le domaine familial corse situé, à Alata, près d’Ajaccio.

12h00 : Déjeuner Grand Café Napoléon

14h00 : Visite de la maison Bonaparte, C’est dans cette maison que naît Napoléon, le 15 août 1769. Sa construction remonte à la fin du XVIIe siècle. Il y vit une dizaine d’années et part pour Autun, le collège militaire. A la naissance du futur empereur, Carlo Maria Bonaparte et Maria Letizia Ramolino occupent seulement le premier étage et le rez-de-chaussée. En 1774, ils construisent une terrasse et rachètent, au fil des années, les étages supérieurs. En 1796, grâce aux dommages de guerre qui ont été votés par le Directoire et à la fortune croissante de ses fils, Létizia remeuble la maison avec des meubles d’époque, de Louis XV et du Louis XVI. Elle fait même venir de Gênes et de Marseille des briques, des tuiles et des tomettes. Ensuite, elle s’occupe des murs et fait poser du papier peint à dominante rouge.

15h30 : Visite du musée Napoléon À la mort de Joseph Fesch sa collection personnelle ne comptait pas moins de 17 626 objets d’art dont environ 16 000 tableaux, et le cardinal fit don de 1 000 tableaux et de divers objets à la ville d’Ajaccio. Amateur éclairé et collectionneur il avait décidé, dès 1806, de créer dans sa ville natale un institut d’études artistiques. Les travaux du bâtiment, l’actuel Palais Fesch, débutèrent en 1827 pour s’achever en 1852, bien après la mort du mécène.

18h40 : Revivez des instants historiques grâce aux chasseurs à pied de la Garde Impériale qui, durant 45 minutes, vous replongent à travers leurs relèves, revues de troupes et marches au tambour, au cœur des fastes de l’Empire. Animation gratuite proposée tous les jeudis de juillet et août à 19h, place Foch à Ajaccio (Corse)

20h00 : Retour Ajaccio

A la découverte d’Ajaccio

13h30 : Départ Ajaccio pour la visite pédestre d’Ajaccio en compagnie d’un guide qui vous fera découvrir la cité impériale visiter la vieille ville d’Ajaccio depuis sa fondation en 1492, le dédale des ruelles vers la cathédrale et les abords de la citadelle génoise. L’évocation de la famille Impériale et la visite du Musée National de la Maison Bonaparte maison natale de Napoléon complètent la découverte,

15h00 : Départ Ajaccio pour rejoindre la grotte napoléon nous passerons devant l’ancien Le Grand Hôtel et Continental, œuvre de l’architecte Barthélémy Maglioli, ouvre ses portes en novembre 1894.Avec ses 100 chambres, ses salons, son magnifique jardin de12.000 m2, il est sans conteste le plus luxueux établissement de la ville. Son propriétaire, le Comte François Xavier Forcioli-Conti. L’hôtelier Suisse Théophile Hofer l’inscrit sur la liste des hôtels internationaux prestigieux. L’établissement a accueilli notamment l’empereur d’Autriche François Joseph 1er et son épouse Sissi.

15h20 : Arrivée à la grotte Napoléon Place Giraud, Place d’Austerlitz. Sur cette ancienne propriété des Jésuites, le 18 mars 1938, grâce à une souscription publique, la réplique en bronze de la statue du sculpteur Français Charles Marie Emile Seurre qui couronnait la colonne Vendôme et qui se trouve aujourd’hui aux invalides est posée sur son imposant piédestal de granit.

16h10 : Départ de la grotte Napoléon direction maison de Tino Rossi Tino Rossi naît le 29 avril 1907 à Ajaccio, Il n’est pas encore Tino, mais Constantin. Son père Laurent et sa mère Eugénie ont 7 autres enfants. Tino Rossi partage son temps entre son appartement de Neuilly et sa propriété corse d’Ajaccio nommée Le Scudo, achetée dans les années 1960 au parfumeur René Coty, sur la route des sanguinaires.

17h00 : Direction les « Sanguinaires », donné à ces îlots, a plusieurs origines ; soit dû à la lumière pourpre qui ensanglante les roches, juste avant le coucher du soleil sur la mer, soit à la couleur des frankenies (Frankenia laevis), petites plantes à fleurs roses dont les feuilles virent au rouge vif en automne, ou aux fleurs roses des nivéoles .

18h30 : Direction cala di sole devant un verre de vin offert par le propriétaire de l’établissement Carl Benas devant le coucher de soleil sur les iles sanguinaires,

20h45 : Retour Ajaccio

A la découverte de notre terroir

10h00 : Départ Ajaccio à la découverte des produits corse nous irons tout d’abord chez félix Torre éleveur porcin au village de Cuttoli qui élève exclusivement des cochons de race corse dont tout produits sont préparés avec la méthode traditionnelle, on y ajoute du sel et du poivre puis on les laisse s’affiner dans la cave au-dessus de l’atelier de production.

11h00 : Nous resterons dans Cuttoli à la rencontre de Scarbonchi Marie Claude, productrice de châtaigne qui est une activité qui occupe le producteur toute l’année. De janvier à mars, il taille les rejets de pied ou de la couronne de l’arbre, il éclaircit les branches de ses châtaigniers greffés.

12h00 : Déjeuner ‘auberge U LICETTU ouvert en 1970. le Licettu , S’ efforce de réunir sur sa table les meilleurs produits de l’île, afin de faire découvrir à nos clients la cuisine corse, à travers un menu unique. Cette cuisine du terroir, inspirée des recettes du siècle passé et dont nous sommes fiers, nous faisons le pari de la faire découvrir au plus grand nombre d’entre vous.

14h30 : Départ du Licettu en direction d Ocana ou penettrerons dans la Maison des Senteurs, dirigée par Paul et Jean Pierre Caux, producteurs d’huiles essentielles Biologiques depuis 1996. Cette accueillante maison et sa terrasse panoramique sont le lieu idéal pour découvrir le secret des huiles essentielles dont la Corse est aujourd’hui l’une des ambassadrices dans le monde.

16h00 : Direction Cauro nous irons à la rencontre de la Famille Bianchetti propriétaire du Clos Capitoro. Situé à quelques kilomètres au sud d’Ajaccio, le Clos CAPITORO (« tête de taureau ») fut créé par Louis BIANCHETTI en 1856. S’étendant sur une superficie de 5O ha de coteaux granitiques, il bénéficie de l’influence de vents thermiques et de la fraîcheur des nuits qui favorisent les arômes des vins produits au domaine.

17h00 : Retour Ajaccio

La citée des falaises le diamant blanc

8h30 : Départ vers Propriano, dans le golfe du Valinco, sur l’actuel territoire de la commune, des communautés grecques, romaines, pisanes et turques se sont développées. L’existence du village a été troublée par plusieurs vagues d’invasions, Vandales au Ve siècle et Sarrasines au VIIIe siècle.

La découverte des vestiges de deux églises (la plus ancienne datant du VIe ou du VIIe siècle) constitue l’un des témoignages les plus précoces de la christianisation de la Corse. Elle est également la plus vaste (16 mètres sur 8 mètres 50), laissant envisager la présence d’un évêché. Les abords de ces deux églises (imbriquées l’une dans l’autre, la seconde, plus petite, ayant été construite à l’emplacement de l’ancienne) ont révélé la présence d’une nécropole remontant au IVe siècle.

10h00 : Sartène «la plus corse des villes corses», le golfe du Valinco, Olmeto, village où vécut Colomba l’héroïne de Prosper Mérimée, le Col Saint-Georges (747m), Cauro. Sartène, d’abord pieve pisane, fut fondée par les Génois en 1507, après l’élimination de Rinuccio della Rocca. Son nom proviendrait d’un lieu-dit local et aurait la même origine lointaine (peut-être étrusque) que « Sardaigne ». Les Génois l’édifièrent sur un promontoire rocheux difficile d’accès afin de garantir la sécurité des habitants : le premier noyau de peuplement fut le quartier d’u Pitraghju.

11h30 : Nous continuerons vers Roccapina et son rocher en forme de lion. a côte majestueuse symbolisant l’extrême sud de la Corse est également le lieu de fréquentes tempêtes où les bateaux se retrouvent souvent en difficulté. Au XIXe siècle un navire à vapeur nommé le Tasmania traversa cette passe de nuit et alla s’éventrer sur le Rocher des Moines. Depuis ce jour lorsque l’on se rend au village à quelques kilomètres dans les terres, on y trouve des vestiges de ce navire tels des horloges à mercure. Ce bateau transportait le présent d’un prince indien pour la Reine d’Angleterre.

12h30 : Direction Bonifacio construite sur une falaise à plus de 60m au-dessus de la mer. Elle est dotée d’un Ford et d’un environnement marin exceptionnel. Déjeuner du pêcheur sur la marine.

14h30 : Petit train touristique permettant l’accès à la haute ville. Aucun qualificatif ne peut décrire à sa juste valeur la surprenante citadelle qui conserve précieusement son aspect médiéval.

16h00 : Promenade en mer aux grottes marines.

17h00 : Retour Ajaccio

A la découverte de la préhistoire

8h30 : Départ vers le site préhistorique de Filitosa. En raison de sa concentration de statues-menhirs, c’est incontestablement l’un des sites majeurs de la Préhistoire Corse. Filitosa offre un incomparable ensemble de monuments mégalithiques, véritables sculptures aux formes le plus souvent anthropomorphes (humaines), qui sont les témoins des grandes civilisations qui régnèrent dans l’île avant notre ère et qui évoquent des rites religieux encore mystérieux. Bien des interrogations subsistent sur la signification à donner à ces menhirs et statues-menhirs. Les premiers monolithes du Néolithique sont-ils des symboles phalliques élevés par les paysans, dans l’espoir qu’ils fertilisent la terre ? Ou sont-ils les monuments funéraires représentants les chefs guerriers Shardanes, peuple ombrageux confondu sur le temple de Medinet-Abou en Egypte ? Les tailleurs de pierre, les sculpteurs mégalithiques ont fait de ce lieu le plus grand centre de l’art statuaire de Corse et l’un des plus importants de méditerranée. Filitosa renferme la moitié de toutes les statues-menhirs armées recensées en Corse et près du tiers des statues corses.

11h00 : Direction le site archéologique de Cauria à la rencontre des statues-menhirs, symbole de l’art primitif insulaire. t d’abord, l’alignement de Stantari, recèle une vingtaine de statues-menhirs sculptées classées monuments historiques. Ces statues seraient plus anciennes que celles de Filitosa. Ensuite, l’alignement de Rinaiu possède quelques menhirs gravés, d’autres armés. Le dolmen de Fontanaccia, qui a été découvert par Prosper Mérimée en 1840, est le plus important et le mieux conservé de l’île. Le peuple corse lui a donné à travers les siècles le surnom de « forge du diable », car il aurait été un lieu de culte sacrificiel.

12h30 : Déjeuner à l’auberge u Pignata . Ici, vous ne goûterez que des plats traditionnels, une cuisine familiale simple d’autrefois, dont les recettes se sont transmises de génération en génération. Antoine et son frère ainé se partagent entre l’auberge et l’exploitation (élevages porcin, bovin, maraîchage, oléïculture…) pour partager avec vous les saveurs de la Corse… Lili passionnée a transmis ses secrets culinaires à Jean-Baptiste.

14h00 : Visite du musée de Levie site Archéologie, Paléo-ethnographie et Histoire se rejoignent dans ce musée, reflet de 10 000 ans d’occupation humaine. Les collections exposées illustrent l’histoire et la vie quotidienne des populations de l’Alta Rocca depuis le 8e millénaire avant notre ère jusqu’au Moyen Âge.

15h30 : Aiguilles de Bavella en Corse-du-Sud, à coté de Notre Dame des Neiges, au point de départ des différentes randonnées, se trouve le restaurant gîte d’étape « Les Aiguilles de Bavella », avec une vue imprenable sur la mer ; et par beau temps, possibilité de voir l’île de Monte Cristo.

17h00 : Retour Ajaccio

La Balagne entre mythologie et histoire

8h30 : Départ vers Calvi Surplombant la grande bleue, la citadelle génoise, Calvi, avec la Poudrière, la caserne Sampiero (ex-palais des Gouverneurs) et la maison de Christophe Colomb, est l’un des trésors du patrimoine corse. Une balade à l’abri des remparts vous fera découvrir la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, les fresques renaissance de l’Oratoire Saint-Antoine et le Palais épiscopal de Sagone..

11h30 : Direction notre dame de la Serra Parmi les joyaux du patrimoine culturel, nous pouvons apercevoir sur la colline une chapelle et une sculpture arrimée sur le rocher. Il s’agit de la chapelle de Notre Dame de la Serra, édifiée au XV siècle (1479) inscrite au patrimoine religieux calvais. Quant à la sculpture, elle représente la vierge Marie, les calvais lui ont confié la protection de la cité et lui consacrent depuis 500 ans un pèlerinage. La célébration de Notre Dame de la Serra se déroule chaque année le pèlerinage,

12h30 : Déjeuner au restaurant la table de Bastien Sevellec, Grand Chef Relais & Châteaux, 1 étoile Michelin, vous fera vivre des expériences gustatives où la simplicité et la sincérité sont à l’honneur avec des saveurs axées sur le terroir.Une cuisine en harmonie avec les lieux, qui révèle toutes les richesses de la gastronomie corse.

14h00 : Visite de l’église de SANTA REPARATA : Dès l’an 830, le pape Saint Pascal premier manda Boniface de Toscan pour ériger en ces lieux une église dédiée au culte de Sainte Réparate, martyre chrétienne. L’église fut offerte au monastère bénédictin de l’Ile de la Gorgone en 1095 par l’évêque d’ALERIA : celui-ci renouvela sa donation en 1098 pour le repos de l’âme du marquis Ugo, seigneur local, ainsi que de ceux qui l’avaient construite.

16h30 : Direction le domaine Orsini , la vinification se fait à « l’ancienne“. Comme autrefois, le jus de raisin reste longuement avec les peaux qui lui donneront arôme et bouquet. Mais la qualité de la vinification a été considérablement améliorée par l’utilisation de cuves ultra-modernes, en acier inoxydable, qui permettent une surveillance constante des opérations, à travers leur appareillage.

18h00 : Retour Ajaccio

Saint Florent, Patrimonio le Paradis vinicole

8h00 : Départ vers Saint Florent Bâtie à fleur d’eau sur une pointe basse qui s’avance au fond du golfe saint florent, l’un des plus beaux de la Méditerranée fondée par les Génois au XVI Siecles. Mais dès 1140, une citadelle est bâtie afin de résister aux assauts Aragonais, Français et ottomans. Après sa défaite à Ponte Novu quelques années plus tôt, l’armée de Pascal Paoli, aidée de la flotte de Nelson, reconquit le port de Saint-Florent en 1793. C’était durant la brève période du royaume anglo-corse.

11h30 : Direction Patrimonio : la corse est la troisième île viticole de la Méditerranée après la Sicile et la Sardaigne. Avec 9 AOC (Appellations d’origine contrôlée) et près de 7 000 hectares de superficie, les vins de Corse constituent un vignoble méditerranéen au style original et de plus en plus apprécié. La vallée de Patrimonio, réputée pour la qualité de ses cépages et de ses vignobles. Mais aussi la beauté de ses paysages.

13h00 : Déjeuner le restaurant la Rascasse sur le quai d’honneur du port de Saint-Florent.vous accueillera à l’étage avec une vue panoramique sur les plus beaux bateaux, qui dans son style est unique à saint Florent, dans une ambiance chaleureuse ou règne un esprit contemporain. L’énergie créatrice du jeune chef Jean Michel QUERCI vous emmènera dans son univers inventif souvent même surprenant par son originalité, son bonheur de cuisiner illumine l’assiette, restituant au plus près les saveurs de la mer.

14h30 : Nous irons en bateau au milieu du désert des Agriates, la plage de Saleccia vous émerveillera avec son sable blanc et son eau turquoise translucide, digne des plages du bout du monde… le tout à portée de main, ou presque. Cette plage 100% naturelle et sauvage, protégée par le conservatoire du littoral, reste quand même difficile d’accès puisqu’elle n’est desservie que par une piste au départ du village de Casta.

18h00 : Retour Ajaccio

Corte l’histoire de l’indépendance de la corse au Paoliste

9h00 : Départ vers Corte Ancienne capitale de la Corse indépendante, Corti fut le siège politique, administratif et intellectuel d’une nation fondée par Pasquale Paoli, le Père de la Patrie, qui donna à la Corse une constitution inspirée par les élites du siècle des Lumières. En accueillant le musée de la Corse et l’université, la cité demeure ce lieu de mémoire cher à tous les corses et s’engage sur les voies de la modernité.

11h30 : Direction la citadelle de Corté Sentinelle vigilante d’une histoire tourmentée, la place forte du centre de l’île veille sur la Corse depuis toujours. La citadelle élevée par Vicentellu d’Istria en 1419 au sommet d’un promontoire schisteux, au confluent des vallées de la Restonica et du Tavignanu, fut en 1745 le théâtre de combats de la révolution de Corse,

12h30 : Déjeuner le restaurant le 24 vous accueille dans un cadre sagement contemporain chaleureux fait de grandes voutes de pierres apparentes et déco design. Sa cuisine, présentée par une ardoise journalière qui varie selon le marché et les saisons, vous fera découvrir toutes les saveurs du monde. Poissons frais et vivier à Langoustes, viandes de qualités reconnues, pâtisseries maisons, cave à vin et tradition culinaire Corse.

14h30 : Visite du Musée de la Corse est situé dans le site de la citadelle de Corte, place forte composée de remparts des XVe et XVIIIe siècles. Musée régional d’anthropologie, il traite de la Corse traditionnelle, mais aussi des changements qui ont produit la Corse d’aujourd’hui.

17h30 : Retour Ajaccio

 Brochure Excursions PDF

 

Pour obtenir des informations complémentaires contactez-nous par mail ou par téléphone.

One thought on “Excursions

  1. Pingback: billige uggs norge